Soutenez le PS

Adhérez au PS

Jeu de bonneteau planétaire.

 » Jeu d’argent, de l’ordre de l’escroquerie, illégal donc, pratiqué à la sauvette sur les marchés et dans les lieux publics « , nous dit Wikipédia.

Sauf, quand il est pratiqué par les états dans les salons feutrés de la BCE. Pour ce jeu, il nous faut un manipulateur ( Mario Draghi ), plusieurs larrons ( Le FMI, la Commission Européenne et Mme Merkel ) et des badauds naifs et joueurs ( Espagne, Italie, Portugal, Grèce, France…). Le matériel est constitué de trois cartes ( Mécanisme européen de stabilité, Fonds européen de stabilité financière – tous 2 dégradés par Moody’s le 30 novembre – et l’argent des pays européens qu’ils n’ont pas! )

L’arnaque est très simple, et il étonnant que personne n’en parle! Les pays mettent de l’argent ( qu’ils n’ont pas! ) dans un pot commun, rémunéré à 0,75%, et s’ils veulent utiliser cette manne, ce sont les marchés qui décideront à quel taux ils devront emprunter. Dans le cas de l’Italie, le 10 ans est à 4,07%, l’Espagne emprunte à 5,05%, le Portugal autour de 5,7%… Et on dira que l’Europe n’a pas implosé grâce à l’action de la BCE. Pour l instant!! Mais demander donc aux populations du Sud si elles n’ont pas implosé?

Aux Etats Unis, tout le monde fut rassuré, après cette tragi-comédie que fut la séquence du  » fiscal-cliff « . Un compromis fut trouvé entre la Maison Blanche et le Sénat sur les 600 milliards de dollars de hausses d’impôts et de coupes budgétaires. Mais la Chambre des Représentants a déjà fait savoir qu’elle ne signerait pas ce compromis tel qu’il est, et B.Obama reste devant le problème – non résolu – de la dette américaine ( 27 500 milliards de dollars ). Le Trésor a annoncé qu’il pourrait honorer les créances américaines, encore pour 2 mois,  » en recourant à des jeux d’écriture exceptionnels. »

À part çà, tout va bien, puisqu’on nous le dit. Bonne année 2013.

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.