Soutenez le PS

Adhérez au PS

Pour une VIème République!

Nicolas Sarkozy avait construit son quinquennat sur l’idée qu’un président se devait d’être toujours en première ligne. Francois Hollande, qui avait refusé de s’installer dans cette urgence, a du finalement se rallier à cette idée, même si pour l’heure il reste encore discret par rapport à l’ancien president. En effet, le quinquennat impose un autre rythme, sans compter la crise qui demande aux dirigeants aucune vacance du pouvoir.

Quid du premier ministre alors? Nicolas Sarkozy avait traité Francois Fillon de  » collaborateur « , et même si pour l’heure  » la confiance  » règne entre le locataire de l’Elysée et Jean-Marc Ayrault, il n’en demeure pas moins vrai que Matignon voit ses marges de manoeuvres réduites, en faveur de l’équipe élyséenne. Apres le discours de politique générale, qui n’a pas été un grand succès, les conseillers techniques du château ont pris les devants, en participant aux réunions de Matignon, pour pallier à tout couac dans la majorité. Visiblement, certains ministres, comme Manuel Valls, lorgnent déjà sur le bureau de Jean-Marc Ayrault!

Alors pourquoi ne pas relancer la Convention pour la VIème République, chère à Arnaud Montebourg, ou le président ne serait plus un monarque, ou les prérogatives du Parlement seraient plus importantes. On assisterait alors à une redéfinition du rôle du président, qui serait un arbitre au dessus des partis, et à une modification des modes de scrutin, avec de la proportionelle, qui permettrait à tous les français d’être représentés. Il va de soi aussi qu’on mettrait un terme au cumul des mandats ( déjà prévu pour 2013 ), et à un renforcement du pouvoir judiciaire.

L’idée de la sixième République pourrait être un tremplin pour reconquérir nos compatriotes, surtout si d’ici décembre, les choses ne s’arrangent guère! Une démocratie directe, un retour de la confiance dans nos élus, voilà une piste pour  » réechanter le rêve français ».

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.