Soutenez le PS

Adhérez au PS

Résultats de l'élection partielle à l'AFE à Berlin et en Allemagne du Nord

Dimanche 2 décembre 2007 a eu lieu l’élection partielle à l’Assemblée des Français de l’Etranger dans la circonscription d’Allemagne du Nord, après l’annulation par le Conseil d’Etat de l’élection de 2006.

Au niveau de la circonscription

Comme l’année précédente, la liste ADFE – Français du Monde a remporté deux sièges, pour Claude Chapat et Partricia Neu-Blotenberg. Notre candidat local, le berlinois Philippe Loiseau, troisième de la liste, n’a malheureusement pas été élu. Il est vrai que seul 4 postes de conseillers à l’AFE étaient à pourvoir.

Il y a quand même eu une surprise, et celle-ci est de taille.

Paul Clave, tête de liste de l’Union des Français à l’Etranger, liste officielle de droite, perd son siège.

A la place, Jean-Marie Langlet, candidat qui avait obtenu l’annulation de l’élection, a été élu, sa liste terminant troisième.

En parallèle, Catherine Urban-Iniesta, adhérente UMP, a confirmé son siège en terminant deuxième.

À Berlin

La liste Francais du Monde – ADFE avec 40% arrive largement en tête. Paul Clave obtient moins de 25 % dans « son » centre. Il est talonné de près par Jean-Marie Langlet qui obtient 21%. Puis vient Catherine Urban avec 14,2%.

Voici les résultats chiffrés :

Centre de vote de Berlin :
Inscrits 10650
votants 1095
exprimés 1077 (10,11%)
Liste Langlet (modem, grüne) 231 = 21 %
Liste Clave (ufe) : 262 = 24,3 %
Liste Chapat (Français du Monde-ADFE) : 431 = 40 %
Liste Urban (ump) : 153 = 14,2 %

Total circonscription :
Inscrits 35000
exprimés 4551 = 13%
Liste Langlet (modem, grüne) : 1092 = 24 %
Liste Clave (ufe) : 730 = 16 %
Liste Chapat (Français du Monde-ADFE) : 1497 = 32,9 %
Liste Urban (ump) : 1232 = 27,1 %

Une analyse collective de ce vote sera effectuée lors de la prochaine réunion de section, qui aura lieu le 12 décembre 2007 à l’Afrikahaus, Bochumerstr. 25, U9 Turmstrasse, de 19h à 22h. En parallèle les membres de la section voteront pour le deuxième tour de la désignation des candidats du PS à la sénatoriale de 2008, et nous aurons l’occasion de fêter ensemble le Noël qui s’annonce, toujours très jovial en Allemagne, ainsi que la fin d’une année militante riche en émotions !

4 commentaires

  1. par berlin - 3 décembre 2007 à 14 h 29 min

    Paul Clave qui estimait que les 15% puis 27% obtenus par Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle avaient été pour lui « une claque » doit maintenant se situer à 15 pieds sous terre !

    Concernant Jean-Marie Langlet, nous aurons donc l’occasion de voir par les actes où se situe ce personnage qui a fait puis perdu un procès contre le Parti Socialiste, est soutenu par le Modem, mais qui se réclame de la gauche allemande (SPD et grüne).

    A Berlin, la liste Francais du Monde – ADFE obtient 40%, soit un score plus que honorable, mais pas excellent non plus. Il faut comparer ce chiffre aux 49% obtenus par Ségolène Royal au premier tour.
    La différence se trouve dans le taux de participation. Avec seulement 10% de suffrages exprimés, probablement le score le plus faible de la circonscription, les électeurs ne se sont pas vraiment déplacés en masse. Et l’électorat de gauche, plus volatile, semble avoir voulu apprécier à sa façon le premier dimanche de l’Avent.

    De même, Paul Clave obtient moins de 25 % dans « son » centre, avec un recul en terme de voix encore plus impressionnant.
    Il est talonné de près par Jean-Marie Langlet qui obtient 21% dans cette circonscription qu’il ne connaît que très peu.
    La situation était la même pour Catherine Urban, dont les 14,2% sont loin d’être insignifiants sur les terres de Paul Clave.

    Le transfert de voix opéré à Berlin entre Paul Clave et Jean-Marie Langlet a probablement été la clé de l’élection de ce dernier à l’échelle de la circonscription.

    Rmatt

  2. par Liberth - 4 décembre 2007 à 23 h 06 min

    Eh bien FELICITATIONS!!!
    Enfin, le pédant, le prétencieux Paul Clave est évincé!
    Cet opportuniste, celui qui essaie de se faire passer pour le mentor de l’économie , qui se dit consultant, mais en quoi? … N’est plus dans nos pattes! encore bravo!

  3. par berlin - 5 décembre 2007 à 18 h 59 min

    Près de trois Français sur quatre (72%) ont une image négative de l’opposition, selon un sondage TNS-Sofres pour Le Nouvel Observateur.

    Seuls 20% des sondés ont une image plutôt ou très positive, révèle l’enquête réalisée les 27 et 28 novembre au téléphone auprès d’un échantillon de 950 personnes.

    Le jugement est sévère jusque dans les rangs des sympathisants de gauche: 66% d’entre eux jugent négativement l’opposition, sept mois après la défaite présidentielle et les sympathisants du Parti socialiste sont à peine plus cléments (64%).

    Seuls 20% des sondés disent avoir une image plutôt ou très positive de l’opposition.

    Un tiers des personnes interrogées sur le parti dont elles se sentent proches citent le PS (31%), loin devant le MoDem (18%) et Les Verts (13%). Lutte ouvrière et la Ligue communiste révolutionnaire recueillent 5 et 4%.

    Euh…. on reste optimiste ?

    Rmatt

  4. par berlin - 5 décembre 2007 à 19 h 19 min

    L’allemand et le français de nouveau à la mode ?

    C’est ce que dit une grande étude européenne, qui prévoit le retour de l’allemand au premier plan à l’horizon 2020, comme conséquence de l’ouverture de l’Europe à l’Est.

    De même, le francais, porté par une croissance démographique, ainsi que par l’arrivée dans toute l’Europe de migrants francophones, devrait aussi voir son poids s’accentuer.

    En revanche l’anglais devrait stagner, ayant atteint son âge d’or.

    Toute l’étude en anglais : http://www.europe2020.org/spip.php?article508&lang=en

    Rmatt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.