Soutenez le PS

Adhérez au PS

Huile de palme, le gouvernement a la palme…

« Make our planet great again », mais pas aujourd’hui : aujourd’hui c’est profits !

Le 14 novembre, les députés LREM ont voté en catimini un amendement soutenu par le gouvernement visant à prolonger l’avantage fiscal sur l’huile de palme dont l’exploitation est pourtant connue pour être l’une des principales causes de déforestation, notamment en Asie. Cette mesure constitue un manque à gagner pour l’État mais un profit pour Total qui bénéficie ainsi d’une exonération fiscale réservée aux biocarburants.

L’adoption de cet amendement a immédiatement été dénoncée par des député.e.s qui ont dénoncé un chantage à l’emploi – comme le résultat d’un « lobbying éhonté ». Total a démarré début juillet l’exploitation d’une raffinerie d’agrocarburants à La Mède, près de Marseille.

Face au tollé, le Premier ministre a dû proposer un nouveau vote en catastrophe le lendemain. L’amendement a été finalement rejeté, contre l’avis du gouvernement. Fin de la péripétie ? Malheureusement non, puisque désormais le gouvernement veut monter un groupe de travail avec Total pour savoir s’il est « possible de se fournir en huile de palme sans impact sur la forêt ». (extrait infolettre PS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.