Soutenez le PS

Adhérez au PS

Notes d’espoirs en Syrie.

Bonne nouvelle, B.Obama a changé d’opinion en l’espace de 15 jours! Il a décidé, par la voix de son nouveau secrétaire d’Etat, John Kerry, d' » accélérer la transition démocratique  » en Syrie. Ce qui veut dire concrètement, des livraison de blindés – en attendant la fourniture d’armes, et sans doute aussi quelques instructeurs militaires, de manière à ce que le régime de Bachar el Assad tombe au plus vite.

Ainsi vont les choses, lentement, alors que près de 80.000 personnes ont été tués en l’espace de 20 mois! Cette fois on a une alliance de circonstance entre la France, la Turquie, les Etats-Unis et les pays arabes, pour couper l’herbe sous le pied des islamistes qui seraient tentés d’utiliser l’inaction des occidentaux pour démontrer que leur voie est la seule raisonnable. Il semblerait qu’on se dirige peut-être vers une négociation entre les insurgés et l’homme fort de Damas, mais pour l’heure, nous n’en sommes qu’à des spéculations. Certains parlent de  » retrait ordonné « , d autres évoquent un  » départ sans conditions « , la dynamique commence à se faire sentir, et l’étape finale sera la mise en place d’un processus électoral pour avoir un nouveau gouvernement.

La Russie a aussi changé d’attitude, en commençant par se rapprocher des positions occidentales, même si pour l’instant, rien n’est gagné! Un dernier mot avec la disparition de Stéphane Hessel, qui s’était engagé pour une Syrie libre et démocratique, en choisissant ce poème de Guillaume Apollinaire,  » la jolie rousse  » :  » Me voici devant tous, un homme plein de sens, connaissant la vie, et de la mort ce qu’un vivant peut connaitre, ayant éprouvé les douleurs et les joies de l’amour, ayant su quelque fois imposer ses idées.  » Ce combat est long, mais les chancelleries doivent rester engagées ne serait ce qu’aux noms des victimes du régime, qui, elles restent encore debout!

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.