Soutenez le PS

Adhérez au PS

Berlusconi et la prophétie Maya.

La prophétie Maya est une vaste blague, mais le retour possible de Silvio Berlusconi aux affaires n’en est pas une! Mais voilà,  » le caïman  » – en référence au film de Nani Moretti – par la voix de ses députés, a décidé, par deux fois, de retirer son soutien au gouvernement Monti, ce qui de facto entraîne la démission de  » Super Mario « , sans doute après le vote du budget 2013, qui aura lieu avant les fêtes de noël.

Les élections législatives devaient avoir lieu avant le printemps, mais la décision de S.Berlusconi va accélérer le calendrier parlementaire, et cela risque d’entrainer l’Italie dans une crise plus aigue. En effet, Mario Monti avait la confiance des marchés – soit dit en passant il a appliqué les remèdes préconisés par la commission Attali, dont il faisait partie ! – et les emprunts italiens tournaient autour de 5,2% contre près de 7% avant son arrivée. D’autre part,  » Il cavaliere  » , inculpé dans des affaires de moeurs, et des malversations financières, va tenter de surfer sur le mécontentement populaire, suite aux coupes budgétaires drastiques, que le pays a subi, mais il risque cette fois de se heurter aux Italiens eux-mêmes, qui ne veulent plus que leur pays soit la risée du reste de l’Europe, alors que S.Berlusconi tente de fédérer son parti avec d’autres mouvances nationalistes anti-européennes.

Les Italiens savent aussi que son retour en politique, n’est qu’une énième tentative d’échapper aux magistrats, qui sont à ses trousses, et cette fois-ci, selon les observateurs, Pier Luigi Bersani, le gagnant de la primaire socialiste d’il y’a 15 jours, devrait lui barrer le chemin du Palazzo Chigi. La scène italienne est un rideau qui ne se baisse jamais, et après une trêve de 14 mois, à nouveau, et pour la sixième fois, S.Berlusconi offrira  » Rigoletto  » à ses concitoyens. L’Europe aurait tort de sous-estimer cette échéance, car elle ne peut se permettre de voir s’installer le chaos dans la troisième économie de la zone euro. La contagion, au reste du Vieux Continent, serait alors certaine!

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.