Soutenez le PS

Adhérez au PS

La guerre !

Il semblerait que tout soit prêt pour une intervention imminente en Syrie. Barak Obama a un peu surpris son monde, mardi soir, en menaçant sur un ton très ferme, Bachar El Assad, de  » conséquences « , dans le cas où il lui viendrait l’idée d’utiliser des armes chimiques.

Plus de quarante milles civils tués, en l’espace de dix huit mois, des milliers de Syriens torturés sauvagement, – pas mal d’enfants dans le nombre – et la communauté internationale a toujours prétexté le veto des Russes, et des Chinois, pour ne pas intervenir, comme la France l’avait fait, avec l’aide du Royaume-Uni, en Libye. Alors qui y’a t-il de si urgent maintenant, quelles informations disposent la CIA pour que B.Obama montre ses muscles?

Ce qui est intéressant, c’est que l’administration américaine utilise les mêmes termes que celle de Bush. En effet selon un agent,  » plusieurs indices nous laissent à penser qu’ils sont en train de mélanger des précurseurs chimiques « , en espérant qu’ils ne ressemblent pas à la maquette qu’avaient montré Colin Powell – secrétaire d’Etat – et Georges Tenet – directeur de la CIA – à la communauté internationale, à l’ONU, pour justifier l’invasion en Irak en 2004.

Les Etats-Unis devraient aussi clarifier leurs alliances, car pour l’heure on n’y comprend plus rien du tout. En effet, comme le dit Robert Malley, ancien conseiller pour le Proche-Orient du président Clinton, le pays de l’Oncle Sam  » est allié à l’Irak, qui est allié à l’Iran, qui soutient le régime syrien, que les Etats-Unis entendent renverser. Et dans le même temps, ils sont également alliés au Qatar ( comme la France ), qui subventionne le Hamas, livre des missiles sol-air au régime syrien, et à l’Arabie Saoudite, qui finance les Salafistes.. », qui font régner la terreur au Mali, où la France et les Etats-Unis devraient aussi intervenir plus ou moins directement !

Ironie de l’Histoire, Barak Obama, prix nobel de la paix en 2009, est le président qui a le plus fait usage de drones en Afghanistan, et au Pakistan, entrainant des milliers de morts civils chaque année, et apparemment il sera le président qui va se débarrasser de Bachar. Espérons que tout a été pesé, car la Syrie n’est pas la libye. Elle est faite d’une multitude de communautés, de religions, et de peuples et il faudra gérer l’après! Ce qui ne sera pas une mince affaire.

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.