Soutenez le PS

Adhérez au PS

Vers une hausse de la TVA pour les restaurateurs?

Nicolas Sarkozy avait mis en place une baisse de la TVA en 2009 pour les restaurateurs, contre un engagement de créer 40.000 emplois en 2 ans. Cette mesure, qui a couté 3 milliards par an aux finances publiques, n’a pas généré les emplois escomptés ( à peine 18.000 ), et les baisses de prix à la carte furent limités, voire inexistantes.

L’initiative du député Thomas Thevenoud, de proposer 2 pistes de réflexion est la bienvenue. D’une part, pourquoi ne pas remonter la TVA à 19,6% puisqu’ il n’y a eu de contrepartie, soit redonner une chance aux restaurateurs avec un taux intermédiaire à 11%, dans le cas ou ils satisferaient à la fois les  » consommateurs et leurs employés, en améliorant leurs conditions de travail  » comme l’avait dit Francois Hollande pendant la campagne présidentielle.

Le rapport sur l’efficacité de la baisse de la TVA sera sur la table du président le 31 octobre, et il est fort probable que cette mesure qui coute cher, va être revisitée. Les restaurateurs ont déjà prévenu que si le taux devait être relevé, ce serait 10.000 emplois par point de TVA qui sera perdu! Sans compter que  » les employés qui vont déjà perdre 800 euros pour l’année 2013 du fait de la fiscalité sur les heures supplémentaires, vont perdre 1 mois de salaire, si on y ajoute la perte de la prime TVA « , a annoncé Didier Chenet, le président du Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs.

Peut-être alors aurait il fallu garder la défiscalisation des heures supplémentaires qui touchait 3,5 millions de salariés, et augmenter la TVA pour les restaurateurs? Il est difficile de jouer sur tous les tableaux.

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.