Soutenez le PS

Adhérez au PS

Rigueur de gauche.

Dans un discours fleuve de 90mns, Jean Marc Ayrault a donné les grandes lignes de sa politique générale, où on a pu apprécier le retour de la fonction de premier ministre, largement effacée sous la présidence sarkozyste. Tous les thèmes ont été évoqués ( dépenses publiques, justice, éducation nationale…), sauf le mot  » rigueur « , alors que la Cour des comptes, la veille, a rendu un rapport plutôt dur. Le gouvernement préfère parler de  » redressement dans la justice  » mais il serait de bon ton que les Français ne soient pas pris pour des gogos. Les Français savent que les comptes sont dans le rouge, comprennent que des efforts leur seront demandés, alors de grâce, disons les choses  » normalement « !

La sortie de Pierre Moscovici, dimanche, feintant la colère, en disant que  » la droite n’a rien foutu pour réduire les déficits pendant cette année « , a fait pschitt, alors que le rapport de Didier Migaud recommande de poursuivre, par exemple, la maitrise de la masse salariale de la fonction publique entamée sous la droite.. même s’il n’a évidemment pas donné un quitus à l’ancienne majorité en matière de gestion du pays! Les choses sont trop graves, des millions de français subissent les conséquences de la crise, et le moment n’est pas à la politique politicienne, aux passes d’armes pour faire le buzz. Jean-Marc Ayrault a raison de considérer que  » le maître mot, c’est la responsabilité « , alors cessons de tourner autour du pot!

Pour nous, Français de l’étranger, la prise en charge des frais de scolarité, sans condition de ressources, pour les lycéens, va être supprimée! Une partie des 177 millions d’euros ( budget du dispositif  pour 2013 ) sera à priori déployée pour financer des bourses scolaires en fonction des besoins des familles. D’autre part, les non-résidents devront payer des prélèvements sociaux (CSG, CRDS à hauteur de 15,5%) sur leurs revenus fonciers issus de biens situés en France, et sur leurs plus-values immobilières issues de ventes de ces mêmes biens. Cela rapportera 250 millions d’euros en 2013.

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.