Soutenez le PS

Adhérez au PS

Le Mali, un enjeu de sécurité nationale!

Un silence médiatique pèse sur le monde, et plus particulièrement sur la France, puisque la situation au Mali, qui se dégrade de semaines en semaines, ne rencontre qu’un faible écho, tant les esprits sont accaparés – à juste titre! – par la Syrie où la situation des pays arabes, après les victoires des islamistes.

Pourtant, le Mali nous concerne au premier plan, étant donné les relations historiques entre nos pays. Il est aujourd’hui coupé en 2, avec au Nord des terroristes de l’AQMI, qui viennent de proclamer l’indépendance d’un Etat islamique de l’Azawad, et au Sud, un gouvernement qui regroupe des militaires qui terrorisent la population. La déstabilisation du pays s’est accélérée avec l’intervention militaire en Libye, où le chaos d’après-guerre a entrainé l’introduction d’armes venant de l’ancienne armée de Kadhafi sur le territoire, sans compter l’exportation d’un fondamentalisme religieux.

Ce nouveau no man’s land, pourrait bien devenir une base arrière de terroristes et de fanatiques comme l’était l’Afghanistan au début des années 90, et mettre en danger nos intérêts vitaux comme celui par exemple, des gisements d’uranium au Niger. Il faut donc suivre ce dossier avec la plus grande rigueur, certains diplomates n’hésitant pas à demander une intervention militaire de Paris, au Sud, pour sécuriser la zone, et au Nord, pour en finir avec ce réseau terroriste naissant.

La diplomatie française a beaucoup de dossiers chauds à régler, notamment le retrait de nos troupes d’Afghanistan ( qui pourraient être affectées dans la corne africaine ), mais celui du Mali est d’une extrême importance, car à terme, ce sont tous les autres pays de la région qui pourraient être destabilisés, de la Mauritanie, au Tchad, en passant par le Sénégal et l’Algérie.

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.