Soutenez le PS

Adhérez au PS

Un débat viril.

Le débat a eu lieu et on aurait du voir ce qu’on allait voir, que Nicolas Sarkozy allait  » exploser Francois Hollande  » – selon ses propres mots – qu’il allait démontrer que le candidat socialiste n’avait aucune opinion et qu’il allait toujours s’en sortir par une pirouette puisqu’il ne savait pas trancher. Il n’en fut rien!

Le débat fut technique avec la production de beaucoup de chiffres et on a pu voir la méthode du Karl Rove français – artisan des victoires de G. Bush – à l’oeuvre puisque le président sortant, avec l’aide de son conseiller, Patrick Buisson, a tenté de faire peur en affirmant que la France avait besoin de frontières, tandis que le candidat socialiste considérait que la problématique d’avenir est celle de la jeunesse.

Et puis cette idée nationaliste du pays avec une fixation sur les musulmans et sur l’étranger, une vraie obsession pour coller aux électeurs du Front National, trouvera ses limites car le peuple français est très attaché à l’idée républicaine de la nation, portée par le général de Gaulle.

Enfin sur l’agonie de l’Europe, il va falloir s’entendre sur  » le pacte de croissance « . En effet, depuis que Mario Draghi, devant le parlement européen a prononcé ces mots  » nous avons un pacte budgetaire (..), nous devons revenir en arrière et en faire un pacte de croissance « , tout le monde s’est mis à espérer qu’il y’avait là la possibilité de sortir de l’austerité ambiante. Pourtant quand Francois Hollande parle de pacte de croissance, il dit entre autre  » création d’eurobonds pour financer des projets d’infrastructures « . Et que veut dire pacte de croissance pour le président de la BCE et Nicolas Sarkozy? Une reforme néoliberale accélérée , flexibilité du marché du travail, reforme des salaires minimums… Tout un programme!

Ni vainqueur ni vaincu nous disent les éditorialistes! Sans doute, mais rien n’est gagné tant que nous ne verrons pas le visage de François Hollande sur tous les écrans de France dimanche à 20h. Alors aux urnes, citoyens!

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.