Soutenez le PS

Adhérez au PS

Candidats, réveillez vous!

A moins de quinze jours du premier tour, candidats, il est plus que temps de vous réveiller, que vous écoutiez le peuple, puisque chacun d’entre vous s’en réclame! Les sondages, que parait il vous ne suivez jamais, indiquent que 32% des français iront à la pêche le premier tour – soit un taux d’ abstention plus élevé que celui observé en 2002 -, ce qui veut dire que malgré la difficulté du contexte économique, un tiers des français ne se sent pas concerné par ce rendez-vous! Et 20% de nos concitoyens ont décidé que les partis extrêmes etaient les mieux à même de défendre leurs intérêts. En attendant, vous passez vos journées à vous invectiver, à caricaturer les propositions des uns et des autres, à ignorer totalement les environnements internationaux, comme si nous vivions dans une bulle. Pourtant les français vous disent jour après jour que leurs préoccupations premières concernent l’emploi et le pouvoir d achat. Les uns répondent insécurité, et les autres dépenses publiques!

Savez vous aussi qu’au niveau européen nous sommes au bord du gouffre, que la trêve hivernale est finie, que la zone Euro va être à nouveau secouée? Que l’Espagne est sous pression, que même en payant une prime, les marchés, c’est à dire les prêteurs, n’ont servi que 70% de sa demande de crédits jeudi dernier? Que le Portugal et l’Italie sont aussi au bord de l explosion, et que la France, que vous aimez tant, et qui justifie votre engagement politique, va faire face à des choix cruciaux et difficiles dans les semaines à venir?

Qu’au niveau géopolitique, et pour ne parler que de l’actualité récente, l’Afrique de l’Ouest pourrait basculer dans la guerre, alors que la crise du Mali s’approfondit avec le Sahel qui devient de facto une zone de non droit puisqu’on y voit l’alliance, impensable autrefois, des Touaregs avec l’AQMI ( Al Quaeda au Maghreb islamique ) et les barons de la drogue, utilisant l’arsenal militaire que Kadhafi avait stocké sur leur territoire ! Savez vous, que dans votre silence, l’Algérie et le Niger, c’est à dire nos partenaires, n’ont plus de frontières avec le Mali d’avant, que plusieurs milliers de personnes ont été déplacés et que nous sommes proches d’une catastrophe humanitaire sans précédent?

Triste constat dans cette campagne qui s’étire, ou les sujets de fond ne sont pas traités, et quand on n’y comprend rien, il faut, comme toujours, revenir à la philosophie. Et là, un esprit est apparu en publiant « rêveries de gauche ». Régis Debray ne donne évidemment pas de solution concernant les attentes des français – ce n’est pas son rôle! – mais il nous donne une hauteur de vue. Il y dénonce un rétrécissement de l’horizon international et appelle notre camp à prendre en compte l’imaginaire.  » Il faut s’adresser aussi bien au coeur qu’aux esprits et cela se fait par le discours et non par le communiquant », critiquant aussi  » les discours des uns et des autres qui se montent comme une armoire IKEA »! En clair, prendre en compte le réel, sans trahir l’idéal: pas simple d’être de gauche.

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.