Soutenez le PS

Adhérez au PS

Hollande dans les pas de Roosevelt.

La proposition de François Hollande de taxer à 75% la part des revenus personnels dépassant le million d’euros annuels par foyer fiscal a satisfait une majorité de Français et provoqué une certaine fébrilité dans les milieux d’affaires et footballistiques!

De quoi parle t-on? A temps exceptionnel, mesure exceptionnelle puisque nous sommes dans une impasse économique, avec cette crise qui est loin d’être terminée, une dynamique de croissance qui n’est plus, et un choc social avec la montée des inégalités et de la pauvreté. Certes, la mesure ne touchera que trois mille personnes – ce qui fait dire à certains que c’est un impôt inefficace- mais comme l’a dit François Hollande, à juste titre, c’est « un acte patriotique » à comparer avec les mesures mises en place par F.D. Roosevelt dans les années 30 aux Etats-Unis.

En effet, lorsqu’il est arrivé au pouvoir en 1933, l’impôt sur les hauts revenus flirtait avec les 25%. Face à la débâcle économique et sociale qui menaient des millions de gens à la soupe populaire et à la désespérance, son administration a décidé d’augmenter massivement les impôts puisqu’en 1935, ils étaient autour de 63% pour les revenus dépassant les 250.000 dollars, puis à 79% un an après, puis 91% en 1941. Il aura fallu attendre l’arrivée de R.Reagan en 81 pour que le niveau des impôts retombe, pour cette même tranche, à 50%, puis à 26% en 86, à 22% avec B.Clinton et à 16% avec G.W.Bush en 2007. Ainsi, pendant près de 45 ans les Etats-Unis, chantre du libéralisme, ont vécu avec un taux d’imposition extrêmement élevé sans que cela ne nuise à la compétitivité du pays!

A titre de comparaison, la matrice du quinquennat de Nicolas Sarkozy fut la mise en place du bouclier fiscal ou moins de 20.000 français ont économisé 700Mlns d’Euros d’impôts pendant que 8Mlns de nos compatriotes vivent avec moins de 950e par mois! Sans compter que lorsqu’on meurt, on paie 0% de droits de succession (ce qui favorise le renouvellement des inégalités entre générations), quand on « dort », l’impôt sur les plus values est à 16%, mais lorsqu’on achète un paquet de pâtes, on paie 19,6% de TVA et quand on travaille on est taxé à 42%. Ces ordres de grandeur sont juste pour montrer l’aberration de la politique sarkozyste qui n’a pas concilié efficacité économique avec justice sociale.

Evidemment, taxer les plus hauts revenus n’est pas la seule mesure qui va permettre de renouer avec la croissance, mais au moins elle a le mérite de ne pas être en retard d’un progrès! Progrès? Oui car il est temps de réhabiliter l’impôt et il semblerait qu’il y ait un début de commencement de prise de conscience européenne à cet égard puisque les suisses travaillent sur l’idée de taxer un peu plus les fortunes venant, entre autres, de l’étranger!

Amine Cassim

Un commentaire

  1. par Roosevelt 2012 - 30 mars 2012 à 13 h 56 min

    Justement…

    40 personnalités dont Stéphane Hessel, Curtis Roosevelt (petit fils de Franklin Roosevelt) et la Fondation Danielle Mitterrand, viennent de lancer le projet ROOSEVELT 2012 :

    Imposons au prochain Président de la République 15 réformes radicales à mettre en place d’urgence pour :

    – stopper net la crise en 3 mois
    – créer 2 MILLIONS d’emplois CDI temps plein en 5 ans sans ruiner l’état ni les entreprises
    – Et globalement faire naître une nouvelle société démocratique au niveau européen

    http://www.roosevelt2012.fr/

    Avec le soutien également de :
    – Fondation Abbé Pierre
    – Génération Précaire
    – Pierre Larrouturou
    – Michel Rocard
    – Lilian Thuram

    et 15000 citoyens (pour l’instant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.