Soutenez le PS

Adhérez au PS

« Guernica » à Homs!

Homs, centre industriel et troisième ville du pays, ville martyre de Syrie. 80 à 100 personnes tués par jour -parmi eux de nombreux enfants massacrés pour créer la terreur-, quinze milles prisonniers, quinze milles réfugies et près de 6000 morts depuis le début de la révolution en mars 2011!

Sombre bilan alors que le régime d’Assad, soit disant pacifié depuis 2002, tient d’une main de fer le pays. Cette communauté minoritaire alaouite a accaparé tous les leviers du régime et aujourd’hui la possibilité d’un éclatement du pays risque d’embraser le Proche et le Moyen-Orient. Pas de résolutions aux Nations-Unis, à cause du non des chinois et des russes, ces derniers ne voulant pas de droit d’ingérence -l’Onu pourrait un jour vouloir se pencher sur les massacres de Tchétchénie ou du Tibet- sans compter que le pays de Bachir El Assad offre aux russes une base qui lui donne accès à la Méditerranée. A terme, les diplomates restent confiants sur le fait que Vladimir Poutine ne pourra pas soutenir indéfiniment le régime syrien et dans les chancelleries, l’écho d’une ex-filtration d’Assad en Russie ne serait qu’une question de jours.

En attendant, les roquettes déchiquettent les civils et les assassinats collectifs prennent par surprise la population qui ne comprend même pas que les salauds puissent arriver à ce type d’extrémité, juste pour montrer au reste du pays que le régime tient bon.

Et que fait la gauche, que dit-elle? Pas grand chose puisqu’en cette période électorale, l’économie a pris le dessus sur tout. Et pourtant elle s’honorerait en rappelant à chaque discours par exemple, que tout dictateur, un jour ou l’autre, sera rattrapé par le tribunal International de la Haye et y devra répondre de ses crimes! Face à ce « Guernica », (ville d’Espagne anéantie sous les bombes pendant la guerre d’Espagne), nous pourrions aussi organiser des manifestations devant l’ambassade syrienne à moins qu’on ne considère au final que la guerre froide n’a jamais cessé… sauf dans les esprits!

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.