Soutenez le PS

Adhérez au PS

Bal tragique à Vienne.

Marine Le Pen, prise sous le feu de la critique, après avoir assisté à Vienne au bal annuel de l’Alliance européenne pour la Liberté! Mon étonnement vient du fait que les politologues et autres experts de la vie politique en soient étonnés. L’égérie du monde ouvrier, dixit la sphère médiatique, qui a tout fait pour effacer de la mémoire collective les mots « détails de l’histoire », « durafour crématoire » etc. , se retrouve face aux vieux démons diaboliques mais que voulez vous, on ne change pas les rayures d’un zèbre! En étant l’invitée d’honneur d’une organisation qui rassemble extrême droite raciste, antisémite, islamophobe, elle montre que le Front National n’a pas changé d’un iota et elle devrait méditer cette phrase de Françoise Sagan: « On ne sait jamais ce que le passé vous réserve »!

Et puis cette rengaine à chaque élection présidentielle: « mes parrainages, mes parrainages », elle qui crie au déni de démocratie au cas ou elle n’aurait pas ces 500 signatures. Cette rhétorique est intéressante alors que la famille Le Pen n’a cessé de vilipender la République, la constitution, dès la création du parti. En attendant la décision du Conseil constitutionnel, et puisque l’UMP a abandonné le combat contre les idées du FN, il faudrait que la gauche s’empare un peu plus efficacement de ce dossier et affirme haut et fort que non ce ne serait pas un déni de démocratie si Marine Le Pen n’avait pas au bout du compte ces signatures, même si les sondages la créditent de 20% d’intentions de vote au 1er tour des présidentielles. Il faut cesser d’avoir peur des menaces proférées par Marine Le Pen sur la possibilité d’émeutes ou de révolutions sociales: chiche, prenons ce risque (je n y crois pas) et au moins se posera la question de l’interdiction du Front national…

Pour l’heure, saluons le travail d’un des nôtres, Jean-Luc Mélanchon, celui qui fait feu de tout bois, pour tenter de ramener avec des idées concrètes, les ouvriers tentés par le vote « frantinational »!

Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.