Soutenez le PS

Adhérez au PS

Danièle Mitterrand et son combat pour l’eau

Danielle Mitterrand s’en est allée cette nuit rejoindre son mari Francois Mitterrand. Femme libre, entrée dans la résistance à l’âge de 17 ans, elle fut plus à gauche que l’ancien président. A la tête de sa fondation France Libertés, elle fut la porte parole des paysans sans terre brésiliens ou des Indiens boliviens, et fut proche d’Hugo Chavez, ou d’Evo Morales. Dès la fin des années 80, elle fut en avance sur son temps alors qu’on la disait radicale sur sa critique du capitalisme. Et elle répondait: « On me dit trop radicale, mais aujourd’hui, on a besoin de radicalité. Besoin d’appeler un chat, un chat. » Depuis nous avons « los indignados » de la Puerta del Sol et « Occupy Wall Street ».

Sachant que 1,5 Milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable qu’elle est source de tension et de guerre entre pays, elle se battait aussi contre les multinationales de l’eau afin que son accès soit un droit garanti dans la Constitution comme c’est le cas en Bolivie et en Equateur.
J’espère qu’elle aussi croit aux forces de l’esprit et qu’elle transmettra son flambeau, que la gauche, avec François Hollande, pourrait reprendre. Un projet qui pourrait être aussi un rêve français!
Amine Cassim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.