Soutenez le PS

Adhérez au PS

Le Parti Socialiste s’émeut du sort réservé à RFI

La fédération des français à l’étranger du Parti Socialiste, forte de plus de 60 sections et de plus de 1600 membres, a diffusé le communiqué suivant au sujet de la réforme en cours d’exécution sur un média fort apprécié des Français vivant à l’étranger et notamment des Français de Berlin, Radio France International.

La FFE s’inquiète des derniers développements du plan de restructuration interne de RFI. Les effets du plan social conduiraient au départ volontaire de 260 salariés, soit une baisse d’environ 20% des effectifs globaux. La « fuite des cerveaux » ainsi mise en œuvre et encouragée par la direction de la radio, pénalisera fortement le travail des rédactions, déjà épuisées par un conflit social qui dure depuis le début de l’année 2009. On peut craindre le pire si les départs volontaires (50 départs volontaires de plus que le nombre de postes supprimés par la direction) correspondent à des services essentiels. On peut s’inquiéter aussi du manque de stratégie de la part de la Direction sur la reconversion interne du personnel qui devra forcement s’opérer afin de préserver ces services.

La FFE condamne le ralentissement probable d’activité d’une radio qui est pourtant la troisième station la plus écoutée dans le monde, après les prestigieuses BBC World et Voice of America.

Le processus de réduction de la diffusion nous semble préjudiciable à l’équilibre global de fonctionnement de la radio, alors que le désengagement total des filières de RFI à l’étranger est programmé et qu’il commencera par la fermeture ou la vente des filières en Europe notamment en Bulgarie, Serbie et au Portugal. Aucune annonce n’a été faite sur l’ouverture de filières là où les bassins d’audience seraient plus importants.

La FFE dénonce les effets de la réforme de l’audiovisuel extérieur qui, en introduisant un déséquilibre de financement au niveau des ses acteurs principaux TV5, RFI et France 24, risque de priver d’avenir une station qui constitue un élément de rayonnement international incontestable pour la France.

La section de Berlin approuve la position de la Fédération des Français à l’étranger du Parti Socialiste et constate avec grand regret l’arrêt de la diffusion de RFI en plusieurs langues et notamment l’arrêt des programmes en allemand à compter du samedi 19 décembre, soit dans 3 jours.

Elle dénonce également l’absence de réaction des autres institutions représentant la France à Berlin et en Allemagne ainsi que le silence de la droite locale sur le sujet

Matthieu Rigal

Secrétaire de la section de Berlin du Parti Socialiste

3 commentaires

  1. Ping : La Fédération des Français de l’étranger s’inquiète… « Rfi Riposte

  2. par Joseph Londe - 12 janvier 2010 à 13 h 46 min

    Contrairement à ce qui est dit partout RFI n’est pas la troisème radio internatioonale au monde, devancée de loin pour cette place par Deutsche Welle, et cela depuis longtemps, De plus RFI donne des chiffres peu fiables pour son audience, cela aété relvé à l’Assemblée nationale. : après en être resté à 45 millions pendant plus de dix ans elle nous annonce maintenant 35 ou 38 millions, suivant les besoins…
    En ce qui concerne le site web, DW est placé à la 2794ème place et RFI à la 4589ème par par le site d’information sur internet Alexa http://www.alexa.com/

  3. par berlin - 1 mars 2010 à 15 h 24 min

    Si vous avez plus d’infos et des chiffres fiables concernant Deutsche Welle, je suis preneur ! Avoir des chiffres fiables d’auditeurs pour la radio la plus écoutée du Congo (RDC), j’aimerai bien. Malheureusement on fait avec ce qu’on a et je veux bien que les chiffres soient peu fiables.

    Concernant le site Internet ce n’est pas du tout comparable, puisqu’il s’agit d’un site exclusivement de radio dans le cas francais et d’un portail télé et radio dans le cas allemand, sans parler de l’infiabilité d’Alexa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.