Soutenez le PS

Adhérez au PS

Modeste revue de presse

Tout d’abord une excellente année ainsi que mes meilleurs voeux.

Comme proposé au cours de la dernière rencontre, je te livre ici une petite sélection d’articles de la presse électronique. Cette brève compilation a pour but de rassembler des articles piochés dans le courant de la semaine concernant de près ou de loin la campagne présidentielle, l’Europe ou bien la France vue de l’international.

Je suis ouvert à toute propositions pour agrémenter cette revue de presse que j’espère hebdomadaire.

(Rappel: pour ouvrir l’article, cliquer sur le lien)

Presse francaise:

  • Article de Noblecourt dans le Monde concernant la gauche et l’Europe. Article justifiant d’autant plus la nécessité d’un desirdeurope (au passage, le texte est en ligne en haut a droite du Blog en dessous de la charte, si tu désires y apporter ta signature, envoie moi un mail)
  • Texte de Dennis MacShane (député travailliste) sur la présidence Européenne de l’Allemagne.
  • Interview de Marie-George Buffet concernant sa candidature dans libération (en particulier un positionnement clair pour le second tour de la candidate)

Presse allemande (en allemand…):

  • Article du Spiegel sur les SDF francais
  • Interview de Umberto Eco sur la relation politique-média paru dans Cicero. (Dans le Cicero de ce mois: « das Jahr der starken Frauen », deux articles sur Ségolène Royal non consultable en ligne)
  • Article de Niall Ferguson sur le retour des démagogues. Intéressant.
  • 10 raisons pour aimer l’Europe dans le Zeit
  • Encore sur l’Europe un article du Zeit avec un appel à une nouvelle motivation (Begründung) pour apporter le projet européen aux citoyens. Intéressant

Presse anglo-saxonne:

  • Article amusant sur le nouveau centre géographique de l’Europe (International Herald Tribune)
  • Un autre sur « gender politic » en France à la lumière de la candidature de Ségolène Royal.
  • Un article sur le scepticisme européen vis à vis de l’Euro et la BCE vu de la Slovénie. Voir aussi l’interview de Kenneth Rogoff (en allemand) avec un point de vue intéressant sur l’Euro et la BCE.

Naturellement, de nombreux articles plus intéressant les uns que les autres m’ont échappés. Alors n’hésite pas à me transmettre les adresses internet de ce que tu peux lire chaque semaine et te semble intéressant afin d’en faire un compilation pour tout le monde chaque semaine.
S.D.

6 commentaires

  1. par gwadaboul - 26 janvier 2007 à 22 h 46 min

    2002/2007 L’échec d’une politique

    Le gouvernement et M. Sarkozy découvrent comme par hasard, que la misère, la pauvreté, l’exclusion se sont installées dans le pays.

    Alors, que derrière toutes ces souffrances, ces vies saccagées on trouve la politique de l’argent Roi. Où tout ce qui est fait dans le pays, est fait à la gloire de l’argent.

    Je parle de petit pavillon confisqué, d’usine délocalisée, de régions sinistrées, de dépressions non maîtrisées qui parfois ont conduit au suicide.

    M. Sarkozy et le gouvernement auquel il appartient, longtemps sont restés sourds aux grondements de la rue, aux lamentations des foyers.
    Aujourd’hui, ces gens veulent nous faire croire qu’ils sont à l’écoute de la révolte du peuple.

    Le peuple est las de cette politique. Cette politique est une fatigue, il faut soulager cette fatigue !

    Alors le trio Sarkozy-Villepin-Chirac afin d’étouffer le mécontentement général et le désir d’avenir des Français, promet d’effacer en un tour de passe- passe le désastre de toute cette politique qu’ils ont rudement conduite.

    On fait fonctionner la machine à promesses. Zéro sdf pour bientôt, on parle de création de 27000 places afin d’héberger de façon « pérenne », de droit au logement opposable et, etc.…
    Bref ce gouvernement veut croire qu’il est installé dans la durée, alors que ses jours sont comptés. L’hôte de la place Beauvau va même à promettre aux Corses une enveloppe de 1,02 milliards d’euros sous prétexte dans le cadre (PEI) qui s’étalera jusqu’en 2017.

    Oui c’est une armée d’oppression en déroute qui ne sait plus où donner la tête pour sa survie.
    Oui c’est une bande d’individus assoiffés de pouvoir qui font passer leurs ambitions personnelles avant celle de la Nation toute entière.
    Oui c’est un commandant qui ne sait pas encore si le moment est opportun pour déserter son camp pour se présenter devant l’opinion publique.

    Le moment est venu de mettre fin à cette politique qui écrase l’homme, déshumanise l’individu. Il est encore possible de construire une autre France plus juste. Le compte à rebours à commencer.

    Pour la deuxième fois de son histoire, en avril 2007 le peuple Français mettra les choses à leur juste place. Ce sera comme une révolution.
    Si vous voulez dire un jour j’y étais !
    Alors serrons les rangs, restons mobilisés derrière Ségolène Royal la vérité guide ses pas.

  2. par gwadaboul - 6 mars 2007 à 19 h 05 min

    Rira bien qui rira le dernier
    L’appel de parrainage pour la présidentielle de Nicolas Sarkozy au secours du candidat du Front National est grave de conséquence et scandaleux.
    C’est une insulte aux victimes du racisme de la xénophobie et de l’antisémitisme dans ce pays.

    Monsieur Sarkozy parlait de la politique « caniveau » dans cette campagne, aujourd’hui force est de constater et tout le monde l’a compris qu’il en use énormément pour atteindre son objectif.
    Les stratégies politiques, les ambitions personnelles ne doivent pas porter atteinte à la dignité humaine !
    Sous prétextes que le candidat du Front National était au second tour en 2002, on essaie de faire croire aux gens que ce serait anormal qu’il n’y soit pas présent au premier tour.

    A force de jouer au con avec les électeurs, on finit par perdre leur confiance !
    Le front républicain qui avait bien fonctionné en 2002 ne se reproduira pas si par malheur on retrouvait Monsieur Le Pen au second tour. Et rira bien qui rira le dernier !

    Ségolène Royal mesure le poids des mots. Elle cherche avant tout à être la Présidente de la confiance retrouvée.

    Des politiciens véreux, ont quelquefois apporté des réponses simples et erronées à vos angoisses (chômage, précarité, insécurité) en désignant les plus faibles, les émigrés comme responsables simplement parce qu’ils ne votent pas !

    Sans un partage effectif des richesses et une maîtrise de la mondialisation la confiance ne sera pas au rendez-vous !
    Nous avons de véritables propositions à vous faire pour chacun trouve sa place !
    Comment mettre en place une politique industrielle capable de préparer l’avenir et de réduire les risques de délocalisations, donner la priorité à l’investissement des entreprises,revaloriser les salaires, réformer l’Etat, bref vous redonner la confiance que vous avez perdue !

    Ségolène Royal la vérité guide ses pas !

  3. par gwadaboul - 27 mars 2007 à 17 h 56 min

    Le Nationalisme c’est la guerre
    Le Nationalisme c’est la guerre !
    Ségolène Royal a eu raison de ne pas laisser la question de l’Identité nationale à la droite.
    Il devenait urgent d’agir après les différentes dérives que nous avons pu observer ces derniers temps.
    C’est parce que nous aimons notre pays profondément, que nous sommes fiers de nos valeurs, d’appartenir à cette Nation d’où sont parties toutes libertés fondamentales.

    De ce pays la France, sans qui la déclaration universelle des droits de l’homme n’aurait pu voir le jour !
    Voilà pourquoi, tout naturellement nous nous n’accepterons pas la confusion entre le nationalisme que nous combattons de toute notre force et l’Identité nationale.

    L’identité nationale, le drapeau tricolore, la Marseillaise notre patrimoine commun ne doivent sous aucun prétexte être dévoyés à des fins partisanes.

    Des frustrés, des nostalgiques, sordidement racistes et xénophobes, antisémites, profitent des difficultés que traverse la France, liées au chômage à la précarité en raison de l’échec de la politique économique (conduite par Chirac/Villepin/Sarkozy) pour stigmatiser les immigrés et parvenir à leur fin. On entend pour un chômeur en moins il faut un immigré en moins!

    La droite républicaine, pour se maintenir au pouvoir propose un ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, et reprend à son compte certains arguments de l’extrême droite ( la France on l’aime ou on la quitte ) flattant ainsi le nationalisme de messieurs Le Pen et de Villiers, jonglant ainsi sciemment avec Identité nationale et nationalisme.

    Aujourd’hui il serait bon que les choses soient dites clairement, afin d’éviter la banalisation du racisme et de l’antisémitisme. La position qu’adopterait M. Sarkozy en cas de duel au deuxième tour entre la candidate socialiste et le représentant du FN.

    En 2002, la gauche dans son ensemble à appeler à un front républicain pour battre Jean-Marie Le Pen.

    La France que nous aimons, c’est la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.
    La France est respectée et aimée dans le monde du Nord au Sud lorsqu’elle combat les oppressions et défend les opprimés d’où qu’ils viennent sans distinction de race et de religion.

    C’est cette France que Ségolène Royal vous propose de reconstruire.
    Une France active pour la paix dans le monde, en maîtrisant la mondialisation, en oeuvrant pour une plus grande transparence et efficacité des instruments de régulation en premier lieu.
    Deuxièmement en révisant notre politique d’aide au développement, oui il faut établir un véritable co-développement !
    Et pour conclure, il faut régulariser les sans papiers à partir de critères fondés sur la durée de présence en France, la scolarisation des enfants et la possession ou la promesse d’un contrat de travail.
    Il faut aussi renforcer les moyens de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations !

    Pour une France forte, une France plus juste, plus solidaire.
    Soutenons Ségolène Royal la vérité guide ses pas !

  4. par gwadaboul - 12 avril 2007 à 15 h 47 min

    La France Présidente
    Il n’y a pas maintes alternatives dans cette élection. C’est trompé les électeurs de dire le contraire !
    Le 22 avril les Français auront à choisir les deux candidats qui s’affronteront le 6 mai 2007.
    L’un sera élu pour cinq ans, et l’autre sera éliminé. Voilà pourquoi, il important que chacun mesure le poids de son vote, c’est le sens du vote utile.
    Le mécontentement général que les Français ont exprimé jusqu’ici, lié au chômage, à la précarité, à l’insécurité, au logement, ne peut être satisfait que dans une autre politique. Rien chez les candidats de la droite M. Sarkozy et M. Bayrou ne laisse entrevoir un changement de cap dans la politique qui a été conduite à l’heure d’aujourd’hui.
    Avec le ralliement de Juppé, Raffarin,Villepin derrière Sarkozy les Français peuvent désormais s’attendre à une reprise des œuvres inachevées du détricotage de la protection sociale.
    Les électeurs sont en droits de demander à cette droite brutale, réactionnaire et arrogante, qu’avez-vous fait sous le règne de M. Chirac.
    Qu’avez vous fait M. Sarkozy de tout ce temps ? En dehors de l’augmentation de la dette lorsque vous étiez ministre du Budget et par la suite ministre d’Etat de l’Economie et des Finances et de l’Industrie.
    Qu’avez-vous fait ? En oubliant vos justifications de la politique austère du gouvernement, lorsque vous étiez porte- parole du gouvernement et plus tard de la communication!
    Qu’avez-vous fait ? En tant que ministre de l’intérieur qui fait que les agressions sur les personnes sont en augmentation.
    Qu’avez-vous fait en tant que Maire de Neuilly-sur-Seine, et Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine pour le logement social ?
    Qu’avez-vous fait de 1977 à 2007?
    Oui, vous avez vécu !
    Alors, pour une autre politique, les Français doivent voter massivement dès le premier le tour pour Ségolène Royal, et faire triompher la France Présidente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.